Crampes : comment les éviter

lundi 14 juillet 2014
par  Alain MARGUERITTE
popularité : 19%

Selon la définition donnée par la Revue Médicale : « La crampe est une contraction musculaire spontanée, involontaire, soutenue, douloureuse, intéressant un ou plusieurs groupes musculaires, durant de quelques secondes à quelques minutes, parfois précédée d’une sensation d’imminence.

Ce qui provoque (ou peut provoquer) les crampes

« De nombreux facteurs de risque, rappelle la Revue Médicale Suisse, ont été identifiés dans une étude épidémiologique incluant plus de 1300 marathoniens. Parmi les plus significatifs, on retrouve un âge élevé, un nombre d’années de pratique sportive important, un index de masse corporelle supérieur à la norme et un temps d’étirements musculaires hebdomadaires réduit. Les conditions de pratique de l’effort ont également leur importance : un athlète effectuant une longue course avec une faible performance sera plus sujet à présenter des épisodes de crampes musculaires. »

Quatre raisons principales :

1. Le sujet peu entraîné qui réalise un exercice intense. L’effort bref et violent engendre une crampe qui disparaît rapidement avec la mise au repos. Si l’effort est plus modéré mais prolongé, la crampe pourra être nocturne également.

2. Le sportif surentraîné.

3. Le sujet s’exerçant dans un environnement pouvant engendrer des troubles hydro-électrolytiques (particulièrement la déshydratation).

4. L’athlète pour lequel la crampe révèle un trouble de la mécanique musculo-squelettique.

 Moins de crampes si l’alimentation est équilibrée

Une alimentation trop acide peut accélérer l’apparition de crampes et augmenter leur violence. D’où l’intérêt de se nourrir de manière équilibrée, de rester à tout moment correctement hydraté et de compenser la perte en sodium et en sels minéraux matérialisée via la sueur.

Faut-il s’étirer davantage ?

Au moment de la survenue de la crampe, il est généralement conseillé d’étirer le muscle « crampé » et d’activer la musculature antagoniste. Cette méthode permet de stopper la douleur. Le stretching représente-t-il donc une stratégie préventive ? Aucune publication ne l’a jamais démontré avant l’effort sportif, mais une étude concernant 44 patients avec crampes nocturnes a montré une réduction de leur survenue pour le groupe « pratiquant des étirements ».


Commentaires

Logo de philippe
Crampes : comment les éviter
jeudi 8 octobre 2015 à 21h20 - par  philippe

Voici un site intéressant merci pour l’article il faut continuer comme ça merci

Ne rater pas notre code promo 1001 pharmacies valides pour toucher une remise en plus sur votre commande en ligne